Laminage.

  • CESOIA DI TAGLIO A CALDO

  • induction heater for steel lamination, forno ad induzione per laminazione

  • laminazione

  • SAM_4593

  • SAM_4591

  • rolling-mill

  • IMG_4709

  • IMG_0555

  • image001

L’introduction de système de chauffage à induction dans les procédés de laminage est désormais une constante partagée par les producteurs de laminés à chaud les plus qualifiés. L’avantage principal lié à l’utilisation du four à induction, dans les différentes parties du train de laminage suivant les différentes exigences, est le contrôle de la température pour différents matériaux et pour différentes dimensions.

En effet, grâce à l’absence de transitors thermiques de l’application et à la densité spécifique de puissance élevée par unité de volume, il est possible d’obtenir des réponses rapides dans le temps dans la puissance débitée pour poursuivre les profils de chauffage désirés.

Généralement dans le domaine du laminage on a à faire à un chauffage à passage intermittent de barres pour augmenter la température moyenne avant un façonnage d’ébauche ou de finition et pour compenser l’inégalité de la température de tête-queue. De cette façon, il est possible d’augmenter la productivité de l’équipement en réduisant la consommation de gaz et l’usure du réfractaire du four principal, de suivre des changements de production rapides tout en maintenant le contrôle de la température dans les normes industrielles partagées et de réduire les défauts de façonnage dues aux inégalités de température.

Toutefois Induction est présente sur le marché également avec des applications de chauffage de barres pour le laminage continu , permettant la flexibilité dans le changement de production également avec de petits lots de matière, la réduction de la décarburation superficielle même avec un chauffage en atmosphère éventuel, l’annulation des coûts d’entretien de routine du four à gaz, l’annulation de la surchauffe localisée dans la zone de combustion.

Retour en haut